L'hypnose Ericksonienne

Son nom vient de Milton Erickson (1901-1980), psychiatre et psychologue, doté de capacités d'analyse de communication hors norme, considéré comme le père de l'hypnothérapie moderne.

Son histoire avec l'hypnose est avant tout personnelle: atteint de la poliomyélite, il se voit dire, à l'âge de 17 ans, qu'il ne marcherait plus.

Décidé à ne pas se résigner, il réapprend à marcher par le pouvoir d'observation de sa petite soeur qui apprenait  la marche et, surtout, par le pouvoir de suggestion et d'(auto)hypnose, dépassant ainsi ses limitations physiques..

Il s'intéresse surtout à la valeur thérapeutique de l'hypnose et, à cette fin, il a adopté une approche unique dont certains éléments clés ont été identifiés, étudiés et modélisés après sa mort.

De son modèle de communication sera aussi développée la PNL (programmation neurolinguistique)

L'état hypnotique est comme un état de rêverie éveillée : un état particulier de conscience dans lequel le cerveau entre automatiquement de très nombreuses fois par jour.

Tout le monde y entre naturellement (en moyenne toutes les 90 minutes) : c'est un fonctionnement tout aussi normal que la respiration, le sommeil ou les battements du cœur.

L'hypnose thérapeutique n'est pas l'hypnose de spectacle!

Loin du cliché du pendule, du sommeil profond et de l'hypnotiseur tout puissant...

 ​

Si du côté spectacle (Messmer, etc.) ou dans l'hypnose de rue les suggestions vont être très directives ("Tu fais ci, tu ressens ça") et pourront aller plus ou moins contre l’intérêt du conscient (faire danser quelqu'un, lui "clouer" les pieds au sol, etc.), dans la thérapie, le conscient et l'inconscient vont eux-même renforcer l'état hypnotique pour pouvoir atteindre les objectifs fixés.

Le thérapeute n'ordonne pas, il propose des outils, des métaphores, que l'inconscient de la personne choisi alors de prendre ou de ne pas prendre selon ses besoins car, en effet, la personne garde toujours le contrôle.

Ainsi, l'hypnose thérapeutique se caractérise par la position basse du thérapeute: s'il maîtrise les outils et l'art d'accompagner vers la "solution", il ne la détient pas! Il aide le client à identifier ses ressources intérieures, nécessaires pour atteindre le changement souhaité. 

Le patient peut même avoir l'impression de pas être entré en état d'hypnose, mais son inconscient pendant ce temps, a fait le travail qu'il fallait faire.

Pour Erickson, chaque personne est unique et le traitement thérapeutique est également unique. Il est allé très loin dans sa méthode pour voir le monde du point de vue du patient, pour l'aider à atteindre ses propres objectifs, ses propres solutions, sans jamais imposer ses propres idées.

Elle part du principe que toutes les ressources d'une personne se trouvent hors du champ de la conscience, dans son inconscient.

Cette hypnose étant hautement permissive, elle permet de s'adapter à chaque personne et de gérer efficacement les "résistances", tout en offrant un cadre thérapeutique confortable.

Le déroulé de votre séance d'hypnose

La durée moyenne d'une séance d'hypnose est d'une heure, mais cette durée peut varier en fonction des besoins spécifiques ou des désirs du sujet.

La séance se compose de deux phases:

  • La phase d'entretien

Il s'agit d'un moment d'échange, d'environ 15 minutes,  permettant à chacun (client et thérapeute) d'exprimer ses ressentis, les progrès atteints et les axes de travail à developper. 

Lors d'une première séance, cette phase dure environ une heure: le temps nécessaire pour faire connaissance, échanger à propos de(s) la(les) demandes de façon à établir le(s) objectif(s) et définir le déroulé de la thérapie (nombre de séance, fréquence, etc.)

  • La phase de travail 

Après vous être installé confortablement, le thérapeute commence son travail de façon à vous accompagner,  vous aider à rentrer en état hypnotique et ainsi pouvoir travailler avec votre inconscient, réservoir de toutes vos ressources et apprentissages. ​

Pendant la phase en état d'hypnose, vous pouvez soit tout entendre et ressentir ce qu'il se passe, soit totalement vous laisser aller à rêver.

Que vous soyez totalement ailleurs ou que vous soyez totalement conscient de ce qui vous entoure, votre inconscient fera de toutes façons un travail actif qui vous permettra d'atteindre votre objectif. 

Si vous avez besoin ou s'il est important pour vous d'avoir des "preuves" de l'état d'hypnose, pour mieux vous permettre de l'appréhender, n'hésitez pas à en parler pendant la phase d'entretien, je vous montrerai alors, de manière impressionnante et ludique, la puissance de votre inconscient.

L'hypnose, une thérapie brève

L'hypnose, en tant que technique orientée solutions, entre dans la catégorie des thérapies "brèves".

Généralement comptez entre 1 et 5 séances, selon la demande, l'ancienneté du "problème", etc. 

Quelques mise en garde :

  • L’hypnose ne remplace pas un diagnostique médical ni psychiatrique mais peut être complémentaire.

    • N’arrêtez aucun traitement médical ou psychiatrique sans en parler d’abord avec votre médecin.

  • Je ne suis ni médecin, ni psychiatre. Je ne fais donc pas de diagnostics, ne soigne pas et ne guéris pas.

    • Seul un médecin est habilité à poser des diagnostics, prescrire, modifier ou supprimer tout traitement médical.

    • Toute question relevant du domaine médical est à poser à votre médecin traitant.

  • L’hypnose ne remplace pas non plus la motivation!

    • L’hypnose repose sur la responsabilité de chacun et, comme pour toute démarche de changement, votre motivation est essentielle dans la réussite de votre thérapie.

Membres    |    Mentions légales    |    Sitemap

La consultation et le travail avec un hypnothérapeute ne se substitue en aucun cas à un traitement médical.

N'interrompez JAMAIS un traitement sans l'avis de votre médecin!